contactez-nous
UN PARFUM DE POESIE ET D'HISTOIRE - LA GRANDE DECOUVERTE DE L'IRAN (15 JOURS) - Départ garanti

TEHERAN – KASHAN  – ISPAHAN – YAZD - KERMAN - MAHAN - SHIRAZ – PERSEPOLIS  

Pour une découverte étendue de l’Iran, ce voyage est un itinéraire classique : il vous emmène des vestiges antiques les plus spectaculaires (Tours du silence, Persépolis) à l’un des jardins et mausolées soufis les plus enchanteurs du pays (Mâhân), en passant par les plus beaux témoignages construits par les rois, la spiritualité, la poésie et le raffinement d’un art de vivre : Shirâz, foyer séculaire de poésie et de soufisme, Ispahan, somptueuse capitale safavide, Kermân, cité antique aux trésors peu connus, Yazd, fascinante ville du désert, Kâshân, célèbre pour son jardin safavide et ses maisons traditionnelles.

 

 

Dates de départs garantis 2019 :

 

05 au 19 avril 2019

19 avril au 03 mai 2019

09 au 23 septembre 2019

11 au 25 octobre 2019

 

 

 

Jour 1                   Europe-Téhéran

Départ d’Europe et arrivée dans la nuit.
A votre arrivée, accueil par votre guide et transfert à l’hôtel : à l’aéroport de Téhéran.

Nuit à Téhéran. Hôtel Ibis.    

Jour 2                   Téhéran -Kāchān (190 km)

Le matin départ pour Kāchān : En bordure du Kavir, dans une région occupée au néolithique déjà, cette ville magnifique est une oasis de beautés secrètes : dans une vielle ville encore bien préservée, elle abrite le plus bel ensemble de maisons traditionnelles d’Iran, un jardin royal, d’innombrables mausolées et édifices religieux. Visite de Kāchān :   

Bazar - l’un des plus anciens d’Iran, couronné par la plus belle coupole marchande du pays, Amin ol-Dowleh, splendide construction d’époque qâdjâr. Maisons qâdjârs - maisons somptueuses du XIXe siècle, ultimes témoignages d’un art architectural et d’un art de vivre, qui allaient disparaître dans le modernisme des Pahlavi.

Jardin de Fin - le plus ancien jardin persan parvenu jusqu’à nous, dont l’ensemble de pavillons, de canaux, de jets d’eau et d’allées, se veut une image des paradis de lumière, ombragés et toujours printaniers.

Nuit à Kāchān. Hôtel Raheb.  

 

Jour 3                   Kāchān- Abyâneh-Ispahan (280 km)

Le matin départ pour Abyâneh : village situé à flanc de montagne et plusieurs fois millénaire. Abyâneh se caractérise par la couleur ocre de ses maisons, liée à la richesse du sol en oxyde ferreux. Les maisons sont en effet construites en briques de terre séchées. Le village est également connu pour les couleurs vives et bariolées des costumes traditionnels portés par les femmes du village, dont les origines sont très anciennes. Une randonnée est prévue vers le Temple du Feu de l’époque Sassanide. Continuation de la route pour Ispahan.
La « Moitié du Monde » : ainsi fut appelée cette ville au XVIIe siècle, au temps de son âge d’or, sous les Safavides, et qui émerveilla tant les voyageurs occidentaux, de Chardin à Pierre Loti. Elle fut et demeure la plus belle ville d’Iran, riche de monuments aussi grandioses que raffinés, autant d’images voulues du paradis, et qui incarne aujourd’hui encore l’art persan à son faîte de rayonnement et de splendeur.

Fin après midi visite : Pont Khwâdju – le plus beau pont d’Ispahan, du XVIIe siècle, ancien lieu de spectacles royaux, et aujourd’hui lieu de rencontre et de musique des habitants. Pont Si-o Seh Pol – du XVIIe siècle, ce pont célèbre pour ses arches s’illumine magiquement la nuit.

Nuit à Ispahan. Hôtel Khajoo.


Jour 4                   Ispahan

La visite d'impressionnante place Naghshe Jahan : une immense place rectangulaire du XVIIe siècle, unique dans l’urbanisme iranien et islamique, autrefois terrain de polo et de jeux et lieu de manifestations religieuses, royales et militaires.

Mosquée Royale ou de l’Imam – une majestueuse mosquée du début du XVIIe siècle, témoin de l’âge d’or du règne de Shâh Abbâs Ier, dont l’architecture grandiose est transfigurée de céramiques émaillées.

Palais Ali Qapu – ancien palais-porte d’entrée du XVIIe siècle, qui conserve une splendide salle d’audience peinte et une salle de musique d’un raffinement suprême.

Mosquée Lotfollah – cette mosquée royale privée, composé d’une seule grande salle à coupole, est un joyau d’architecture, aussi unique que surprenant, construite au début du XVIIe siècle par Shâh Abbâs Ier.

Bazar d’Ispahan – Boutiques et magasins situés tout autour de la Place vous permet d’apprécier une riche tradition d’Ispahan en matière d’artisanat.

 Nuit à Ispahan.

 

Jour 5                   Ispahan

Continuation des visites à Ispahan :

Palais Chehel Sotun – trônant au milieu d’un jardin, ce palais aux « quarante colonnes » est le principal palais safavide parvenu jusqu’à nous, célèbre pour de remarquables peintures murales, aux thèmes courtois et royaux, évocateurs d’un mode de vie somptueux.

Mosquée du Vendredi – la grande mosquée historiquement la plus importante d’Iran, construite sur près de neuf siècles, concentré d’architecture et de décors admirables, et conservant en ses murs de multiples trésors.

La cathédrale Vank – au centre du quartier arménien, jouxtant un beau musée, cette église du XVIIe siècle, ornée d’étonnantes peintures murales italo-flamandes, est le principal témoignage de la présence arménienne dans la ville. Nuit à Ispahan.

 

Jour 6                   Ispahan-Nain-Meybod-Yazd (323)

Départ pour Yazd, arrêt à Na’in, cette petite ville traditionnelle, célèbre pour ses tapis et située au long d’une importante route caravanière. Visite de Na’in : 

Mosquées du Vendredi- La ville de Na’in conserve l’une des plus anciennes mosquées du Vendredi d’Iran, édifié au Xe siècle selon le plan arabe, avec un superbe mur qibla.

Maison Pirnia ou musée anthropologique- cette ancienne maison safavide (XVIe siècle) transformée en musée conserve l’un des plus beaux iwans d’Iran, délicatement orné d’images et de calligraphies poétiques gravées dans du stuc peint. Après-midi, Meybod, une ville ancienne avec plus de deux mille ans d’histoire : visite de la citadelle, réservoir d’eau et le pigeonnier. $

Nuit à Yazd. Hôtel Dad.

Jour 7                   Yazd

Fascinante Yazd ! Cette ville oasis, miracle de vie dans une région désertique, fut un refuge des zoroastriens, qui y vivent toujours cette religion multimillénaire. Ses anciens quartiers, ponctués de mosquées et de mausolées aussi rares que remarquables, sont un modèle toujours étudié d’une architecture du désert, qui, avec ingéniosité, a su faire fleurir une civilisation au cœur de l’aridité. Visite de Yazd :

Portail Amir Chaqmaq – cet élégant et haut portail du XIXe siècle fut un ancien théâtre religieux, réservé à la commémoration par les chiites du massacre de l’Imam Hossein à Karbala.

Mosquée du Vendredi – du XIVe siècle, cette mosquée de plan unique est un chef-d’œuvre de l’époque mongole, célèbre pour un décor de céramiques émaillées parmi les plus belles d’Iran et pour une salle à coupole majestueuse.

Vieille ville – exemple magnifique d’un tissu souvent serré de ruelles sinueuses, de passages couverts, de murs de pisé, entrelaçant des maisons à cour intérieur, havres de paix et de fraicheur, coiffées de tours d’aération.

Temple du feu – construit dans les années 1930, ce temple est un lieu toujours vénéré des zoroastriens, qui perpétuent cette religion multimillénaire.

Dakhmeh (tours du silence) – sur deux éminences rocheuses, ces « tours du silence » aux abords de la ville étaient destinées aux rituels funéraires zoroastriens.

Bagh-e Dowlatâbâd – au bout d’un long jardin, dans un superbe jardin transformé en lieu de promenade et de rencontres, ce beau palais-pavillon du XVIIIe siècle est surmonté de la plus haute tour d’aération d’Iran. 

Nuit à Yazd.    


Jour 8                  Yazd – Kerman (365km)              

 

Le matin départ pour Kerman, appelée Carmania par les auteurs de l’Antiquité, fut fondée par le premier roi sassanides vers 221 En bordure du désert du Lut elle est entourée à l’est par deux forteresses datant de l’époque sassanides. L’après-midi, visite du cœur historique de la cité, l’un de plus anciens d’Iran, avec son bazar jalonné de nombreux édifices historiques, remonte pour l’essentiel à l’époque safavide (1501-1732) et qâdjâr (1779-1925). Mosquée du vendredi – construite en 1349 après la désagrégation de l’armée mongole. Hammam de Gandj-e Ali Khân – construit par un gouverneur safavide en 1612, décorée de peintures, l’entrée se trouve sur la place du même nom.

Nuit à Kerman.  Hôtel Pars.

 


Jour 9                   Kerman-Mahan-Shahdad-Kerman (A/R 219 km)

 

Le matin excursion pour Shahdad en passant par Mâhân, avec la visite du Jardin Shâhzâdeh – construit sur une pente, dans une région désertique majestueuse, ce jardin de la fin du XIXe siècle est sans doute le plus beau d’Iran, unique dans son architecture, et enchanteur par son harmonie et son inscription dans le paysage. Mausolée de Nimatollah Vali – au cœur d’une petite ville, ce mausolée soufi, toujours lieu de pèlerinage, est une merveille architecturale autant qu’un jardin spirituel, toujours lieu de pèlerinage. Puis Départ pour Shahdad et visite du désert de Lut et les fameux Kluts (Yardang), les rivières salées, et ses citadelles.

Retour et nuit à Kerman. 

 

Jour 10                 Kerman-Shiraz (560 km)

Le matin route pour Shiraz. En route, visite de l’ancienne mosquée de Neyriz et d’un pavillon sassanide à Sarvestan. Nuit à Shiraz. Hôtel Aryobarzan.

 

Jour 11                 Shiraz

Ville soufie, ville de poètes, Shiraz déploie des charmes subtils et délicats. Ses monuments, charmants – pavillons de plaisance, jardins de roses, mosquées à vitraux et colonnes, datent pour l’essentiel du XVIIIe et du XIXe siècle, mais la beauté intime de la ville est une douceur et un art de vivre uniques.

Visite de Shiraz : L’ensemble Vakil : Bazar, Hammam et Mosquée – la principale mosquée de la ville, construite sous Karim Khân Zand au XVIIIe siècle, dotée d’une magnifique et surprenante salle hypostyle aux colonnes torsadées. Mosquée Nasir ol-Molk – une mosquée qâdjâr du XIXe siècle, au charme doucereux et subtil, dont la belle salle hypostyle s’illumine de mille nuances grâce à des verrières colorées. Maison Nârendjestân - autrefois maison officielle du gouverneur, cette maison de la fin du XIXe siècle marie un beau jardin et une construction souvent somptueusement décorée. Visite nocturne du Mausolée de Hâfez – dédié à un poète amoureux et mystique du XIVe siècle, ce mausolée est le jardin secret de tout iranien et un lieu extraordinairement vivant de partages, de rencontres et de sérénité.

Nuit à Shiraz.

 

Jour 12                 Shiraz-Persépolis-Shiraz (A/R 120 km)

Le matin départ excursion à Persépolis : Ancienne cité de palais de l’époque achéménide, brûlée par Alexandre le Grand, elle est aujourd’hui encore le principal témoignage, et le plus impressionnant, du premier empire universel de l’histoire, fondé par Cyrus le Grand. Puis Naqsh-e-Rostam – cette majestueuses nécropole, où quatre rois achéménides firent tailler haut dans la falaise leur tombeau, fut un site sacré de l’Iran antique pendant près de deux mille ans, de l’époque élamite aux rois sassanides.

Retour et nuit à Shiraz.


Jour 13                 Shiraz-Téhéran

Transfert à l’aéroport dans la matinée pour Téhéran : capitale depuis 1786, Téhéran est toujours un centre politique, administratif, international, culturel. Ville sans mémoire ni traditions pour certains, Téhéran n’est pas un miroir du pays, mais sa complexité révèle les contradictions d’un Iran tiraillé entre la modernité, le nationalisme, la tradition, l’Islam chiite et l’Occident. Pour les touristes, cette ville au trafic infernal et polluée offre pourtant quelques monuments remarquables, d’excellents musées, une offre culturelle extrêmement riche, et, cachés dans le tissu urbain, d’innombrables trésors architecturaux. Visite de Musée de tapis – le principal musée du tapis d’Iran, réunissant nombre d’œuvres appartenant aux Pahlavi. Palais de Sa’d Abâd au nord de Téhéran, dans un immense et splendide parc, cet ensemble de 18 villas et palais, aujourd’hui transformés en musée, fut construit sous les Pahlavis. Dîner dans un restaurant traditionnel iranien à Darband, au pied des montagnes au nord de Téhéran.

Nuit à Téhéran. Hôtel Howeyzeh.

 

Jour 14                 Téhéran

La matinée visite de Téhéran :
Palais du Golestân – le plus ancien palais de la ville, datant essentiellement du XIXe siècle, inscrit depuis peu au patrimoine de l’Unesco, et qui assemble autour d’un parc des édifices de prestige, somptueusement décorés, et des musées. Musée national – le premier musée créé en Iran, dans les années 1930, qui présente les plus belles pièces de l’Iran antique et de l’époque islamique. Puis le Grand Bazar avant de rentrer à l’hôtel.

Nuit à Téhéran.

 

Jour 15                 Téhéran-Europe

Vol de correspondance pour Europe.

 

 

 

 

 

Dès 2 personnes

Prix par personne sans les vols: EUR 1'590.-/CHF 1'890.-

Pour le transport aérien, merci de nous le demander. 

 

 

 

 

Prestations incluses

 

  • 14 nuits de logement dans les hôtels mentionnés au programme ou similaires
  • Guide francophone local dès l’arrivée au départ des clients
  • Tous les transferts :
    2 pax : Sedan privé avec climatisation (Guide-Chauffeur)
    b. 4 pax : Minivan 7 places avec chauffeur & guide
    c. 6-10 pax : minivan 12 places
    d. 12-24 pax : Bus VIP 25 places
  • Bouteilles d’eaux minéral à disposition
  • Vol domestique Shiraz-Téhéran en classe économique
  • Pension complète VIP (Découverte de la Cuisine Iranienne)
  • Les Entrées sur les sites
  • Obtention de numéro de l’autorisation de visa iranien
  • Assistance francophone REDISCOVERIRAN sur place

 

 

 

A prévoir

  • Frais de visa Iran : € 75.- par personne
  • Assurance de voyage
  • Pourboire pour Guide & Chauffeur
  • Dépense personnelle

 

 

 

Ce voyage vous intéresse ? Contactez-nous :

 

Tél : +41 21 353 88 88

 

Email : info@techtravel.ch

Ce voyage vous intéresse ? Contactez-nous :


Tél: +41 21 353 88 88


Email: info@techtravel.ch


we ride in Iran
L'Iran antique, avec guide conférencier
Facebook – Twitter – Instagramm - Linkedin